43
Cet article étant limité à 3000 caractères, je vous invite à retrouver ma proposition ici :

http://blogs.mediapart.fr/blog/ananda-cotentin/101214/pour-la-multitude-constituante

Il me semble qu'on peut y trouver de quoi dépasser les positions figées entre une assemblée constituante élue par le vote et une élue par le sort.
Je vous propose donc d'exploiter cette alternative, en soulevant éventuellement des problèmes, en formulant des propositions, en approfondissant dans le détail.
Merci d'avance.
Partagez cet article :


  1. 2
    DOWPA

    DOWPA Il y a 882 jours Permalien

    RÉUNION LOCALE DE "NOUS LE PEUPLE LYON"

    voici le lien vers un doodle pour l'organisation d'une réunion locale du M6R :

    http://doodle.com/7v9pb6gtv7du33si

    Dans l'optique d'une participation il serait bon de me laisser une adresse mail (en commentaire ici même, en commentaire du doodle ou en message privé à dowpa.m6r@gmail.com)

  2. 2
    jordan

    jordan Il y a 925 jours Permalien

    Bonjour, félicitation pour ce texte. Dans un soucis d'efficacité, je vais souligner seulement les éléments que je voudrais modifier, considérez que j’apprécie presque tout le reste.

    Première chose qui me chagrine : "quiconque aura déjà été investi d'un quelconque mandat électoral sous la Cinquième République ne pourra être éligible au poste de secrétaire général d'une assemblée locale."

    Je résume mon désaccord avec plusieurs questions : Est-ce qu'une personne ayant déjà été élue doit perdre sa citoyenneté par conflit d'intéret d'un choix passé ? Et que fait-on des personnes qui ont voulu se présenter comme élus mais qui n'ont pas réussit à recueillir suffisament de votes ? On considère que ces gens n'ont pas eu le pouvoir et sont tous bons et les autres mauvais ? Et pour les conseillés d'élus ? et pour les lobbyistes ? et pour les fonctionnaires ? et pour ceux ayant été directement nommés par des élus ?

    Je pense tout simplement qu'il ne faut pas évincer les élus, c'est beaucoup trop discriminatoire. Il faut surtout renforcer l'impossibilité de tirer un profit personnel après avoir été secrétaire.

  3. 1
    Ananda

    Ananda Il y a 924 jours Permalien

    Bonjour et merci pour vos remarques.

    Il ne s'agirait aucunement d'une perte de citoyenneté, puisque ces anciens élus pourraient prendre part aux votes comme tout citoyen, mais seulement d'un critère d'inéligibilité comme il en existe déjà bon nombre dans nos institutions actuelles. Néanmoins, en vérité, je vous rejoins sur ce fait que tout citoyen devrait pouvoir candidater au poste de secrétaire général d'une assemblée locale, dans la mesure où il s'agit d'un mandat impératif de simple coordinateur et "messager" d'un groupe de 15 000 personnes maximum : libre aux citoyens concernés de juger s'il est bon ou mauvais, notamment au regard de son CV. D'ailleurs, il est peu probable que des politiciens seraient intéressés par un tel mandat. A vrai dire, j'avais inscrit ce critère pour satisfaire aux exigences des partisans du tirage au sort, dont il faut bien tenir compte aussi dans cette proposition qui cherche à unifier les signataires du M6R. Mais je propose en effet, pour ma part, de supprimer cette partie que vous avez extraite ; à moins que quelqu'un nous convainque du contraire...

  4. 5
    Ananda

    Ananda Il y a 924 jours Permalien

    Sur le second point, j'y suis bien sûr favorable, à condition de relever toutes les problématiques impliquées. A priori, je ne vois pas dans l'état actuel du texte ce qui l'empêcherait, puisqu'il est indiqué que chacun s'inscrirait sur la plate-forme à l'aide de son numéro de sécurité sociale : les étrangers établis en France qui en dispose pourraient donc participer. Peut-être qu'une phrase pour le préciser serait la bienvenue...

    Sur le dernier point, concernant les contrôles, vous pouvez consulter les réponses que j'ai formulées à la suite du billet sur Mediapart, et puis revenir ici si elles ne vous satisfont pas. Quant au financement et à la publicité, le texte prévoit qu'ils seraient à la charge de l'Etat, donc à l'exécutif nommé par la Présidence nouvellement élue. Je ne crois pas, pour ma part, qu'il soit nécessaire d'entrer dans ces détails : l'essentiel étant d'avoir la garantie qu'il les mettra en place. Enfin, sur votre "organisation en spirale", il me semble que c'est un autre sujet, qui porte sur l'organisation du M6R avant les élections de 2017, non sur le processus constituant qui devra être appliqué en cas de victoire.

  5. 1
    jordan

    jordan Il y a 924 jours Permalien

    Sur la question du tirage au sort (TAS) qui revient souvent, je crois qu'il y a une grande différence entre le pouvoir de rédaction et le pouvoir de contrôle. Je pense que le peuple acceptera plus facilement des personnes tirées au sort si leur mission est seulement d'assurer la sincérité de la démarche de l’assemblée.

  6. 1
    jordan

    jordan Il y a 925 jours Permalien

    Deuxième chose : il n'est pas prévu que les étrangers puissent faire des propositions. La constitution est un texte que le peuple accepte de prendre comme règle de base, elle n'interdit pas aux étrangers d'y prendre part, directement ou indirectement (par influence, parce que les expériences des autres servent d'exemple ...). Je pense qu'il faut prévoir aux étrangers de former un ou plusieurs groupes.

    Troisième chose et je m'arrête ici : le texte ne décrit que le cœur du système, il manque à mon sens beaucoup de systèmes de contrôles, il ne dit pas qui gère les finances, comment est assurée la publicité ... Je ne vais pas ré-écrire ce que j'explique dans mon article sur l'organisation spirale" mais il manque tout le cheminement pour arriver à une organisation correcte et la validation de cette organisation. https://www.m6r.fr/nouslepeuple/story.php?title=pour-une-organisation-%E2%80%9Cspirale%E2%80%9D

  7. 2
    Garwinch

    Garwinch Il y a 930 jours Permalien

    Je voudrais ajouter ici, que bien que ce processus constituant parait pertinent (j'ai voter pour) il me semble qu’un point de faiblesse apparaît au niveau de la corruption des administra-teurs(-trice) réseau dans l'absence d'une plate forme open source transparente part sont code, et donc contrôlable par des pairs. Il est important dans l'utilisation publique d'outils numérique qu'il n'y est pas de licence propriétaire sur les outils et que leur fonctionnement technique soit librement consultable ... c'est vrai au reste a mon sens pour tous les outils numériques de l'état.

  8. 2
    Ananda

    Ananda Il y a 930 jours Permalien

    Merci pour votre remarque. Précisons donc que cette plate-forme serait en open source.

  9. -2
    Fred

    Fred Il y a 927 jours Permalien Montrer / Cacher

  10. 1
    CMELIN

    CMELIN Il y a 928 jours Permalien

    Ce processus constituant me paraît le plus satisfaisant parmi toutes les propositions lues jusqu'alors !

  11. 1
    Aurélie

    Aurélie Il y a 930 jours Permalien

    "De même que pour les membres de l'assemblée constituante, quiconque aura déjà été investi d'un quelconque mandat électoral sous la Cinquième République ne pourra être éligible au poste de secrétaire général d'une assemblée locale."

    Pourquoi ?

  12. 2
    FabienG

    FabienG Il y a 930 jours Permalien

    Pour éviter ce fameux conflit d'intérêt. S'il est mandataire ou a l'ambition de l'être il risque d'orienter le débat, et donc la décision finale dans le sens de son intérêt personnel. Pas forcement celui de l'intérêt général.

  13. 1
    FabienG

    FabienG Il y a 930 jours Permalien

    En (très) gros, parce qu'il faut lire l'article en entier pour vraiment se faire une idée :

    Assemblées locales physiques > 1 voix > propositions d'articles

    Plateformes numériques locales > réservées aux assemblées locales pour débats.

    Plateforme numérique nationale > Soumission des propositions au vote.

    Administrateurs des plateformes numérique > qualifiés > élus au suffrage universel. > n'ayant jamais eu de mandat et inéligibles par la suite

    >>> Référendum.

  14. 1
    Ananda

    Ananda Il y a 930 jours Permalien

    Merci pour ce résumé.

    Je me permets de corriger un peu : un secrétaire général d'une assemblée locale n'aurait pas besoin nécessairement d'une qualification particulière.

    Quant à l'inéligibilité des élus par la suite, elle ne serait pas radicale, mais limitée à dix ans.

  15. 1
    V35

    V35 Il y a 930 jours Permalien

    Un petit résumé, peut-être ?

  16. 0
    TomBoy

    TomBoy Il y a 760 jours Permalien

    Merci pour votre travail, à ajouter à celui du groupe de l'Allier (http://blogs.mediapart.fr/blog/gerard-blanchet/251114/oui-tous-ensemble-nous-pouvons-construire-les-jours-heureux-du-21e-siecle).

    Mais en est où en cette veille de vote, juste quelques jours après la date proposé par G.Blanchet, car les deux proposition s'épaulent en se passant le relai ?

  17. 0
    gblanchet03

    gblanchet03 Il y a 929 jours Permalien

    Avant de me prononcer en pour ou contre j'aimerai qu'on débatte à la lumière des propositions de militant-e-s de l'Allier : http://blogs.mediapart.fr/blog/gerard-blanchet/251114/oui-tous-ensemble-nous-pouvons-construire-les-jours-heureux-du-21e-siecle

    En effet votre proposition me semble avoir un défaut majeur : c'est d'attendre une majorité en 2017. et on fait comment si on ne l'a pas ?

    Alors que notre proposition s'appuie sur les assemblées primaires de la constitution de 1793 qu'on peut rassembler dès le 1er mai 2015.

  18. 0
    gblanchet03

    gblanchet03 Il y a 929 jours Permalien

    Avant de me prononcer en pour ou contre j'aimerai qu'on débatte à la lumière des propositions de militant-e-s de l'Allier :

    http://blogs.mediapart.fr/blog/gerard-blanchet/251114/oui-tous-ensemble-nous-pouvons-construire-les-jours-heureux-du-21e-siecle

    En effet votre proposition me semble avoir un défaut majeur : c'est d'attendre une majorité en 2017. et on fait comment si on ne l'a pas ?

    Alors que notre proposition s'appuie sur les assemblées primaires de la constitution de 1793 jamais mises en oeuvre et ne nécessitant que le rassemblement du peuple qu'une fois par an et on peut commencer dès maintenant le 1er mai 2015.

  19. 1
    Ananda

    Ananda Il y a 929 jours Permalien

    Merci pour votre partage. Je ne crois pas que nos projets s'opposent. Au contraire, ils me paraissent complémentaires. C'est juste qu'ils ne portent pas sur les mêmes sujets : votre proposition concerne un moyen de rassembler, d'impliquer, et répond donc à la question "Comment construire cette majorité avant 2017 ?" ; la mienne concerne un processus constituant, et répond donc à la question "Sur quoi fonder ce rassemblement ?" : elle est, me semble-t-il, le prétexte ou la motivation qui pourrait pousser les citoyens à répondre à votre appel.

    D'ailleurs, je crois bien que votre proposition serait ici en bonne place sous la rubrique Propositions/Pour le M6R/Actions et événements.

  20. 0
    Margot

    Margot Il y a 930 jours Permalien

    Pourquoi une quasi parité puisque nous imaginons ce que pourrait être notre avenir ? Autant commencer par une parité réelle. Partons sur 16. Sinon pensez-vous qu'il s'agira alors forcément de 7 hommes et 8 femmes ? Auquel cas, si ce fait est déjà sincèrement admis, n'en parlons plus.

  21. 1
    Ananda

    Ananda Il y a 930 jours Permalien

    Il m'a paru plus important de privilégier le nombre impair dans chaque catégorie professionnelle, afin qu'une majorité puisse se constituer dans la prise de décision. Personnellement, je serais ravi que cette majorité soit féminine ! Mais nous ne pouvons l'imposer : les citoyens décideraient... Toujours est-il que cette parité serait "quasi" à un membre près.

Qui a voté sur cet article ?

Qui a voté contre cet article ?

Déjà signataires !

Rejoignez-nous :

m6r-bouton-widget

 

Faire un don

m6r-bouton-widget

 

« Nous le Peuple », mode d'emploi

Pour voir cette vidéo en plus grand, cliquez ici. Besoin de plus d'informations ? Consultez notre mode d'emploi détaillé !

Signaler un bug

Vous constatez un bug sur notre site ? Signalez-le nous en utilisant la catégorie « Signaler un bug ». Nous essaierons de résoudre le problème aussi vite que possible !